Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment calculer son plan de marche (part II) ?

Nous avons passé en revue la dernière fois la façon d'évaluer les vitesses théoriques à tenir entre chaque barrière horaire pour voir si l'objectif fixé de 36h30 était viable. Puisque cela semble être le cas, il faut maintenant prolonger l'exercice pour avoir des données détaillées qui prennent réellement en compte tous les éléments de la course, comme les ravitaillements, la traversée en bateau, etc...

Cela demande d'avoir le descriptif détaillé du parcours. Encore une fois, celui de 2017 n'étant pas disponible, je me suis appuyé sur celui de 2016 sympathiquement fourni par Bert'. Si des modifications devaient apparaître, je les intégrerai dans les dernières semaines avant la course, sachant qu'elles ne seront probablement pas très impactantes sur le global, et que la mécanique de calcul restera applicable.

 

Commençons par regarder les lignes qui le compose

La base de travail est le fichier de la semaine dernière. Il est affiné de façon à intégrer des lignes supplémentaires correspondant aux pointages et ravitos qui ne sont pas associés à des barrières horaires. J'y ajoute également une notion d'heure d'arrivée et de départ du ravito de façon à pouvoir préciser les temps de pauses prévus.

Comment calculer son plan de marche (part II) ?

Quelques précisions :

Repère 1 : Vous pouvez remarquer qu'il y a 2 départs. Un virtuel et un réel. Il s'agit d'une particularité de l'ultramarin. En fait le premier départ donné à 18h00 ne déclenche pas le chrono de la course. Il fait faire une petite boucle en ville hors chrono. Le chrono se déclenche lors du passage sur la seconde ligne de départ.
Vous allez me dire, que dans ce cas il suffit de ne pas en tenir compte ! C'est vrai en ce qui concerne le temps de course, mais hélas les 10 à 15mn passées sur cette section sont à prendre en compte pour le calcul des barrières horaires qui sont définies en horaires fixes, et non pas en durée de course depuis le départ réel.

Repère 2 : Pour chaque ravito, il y a en général 2 lignes. Une pour l'heure d'arrivée, et une pour l'heure de départ. Ceci est très important car la vitesse moyenne a été calculée de point à point, mais il va falloir tenir compte de la durée d'arrêt pour calculer la vitesse réelle nécessaire pour respecter le timing. Par exemple si vous avez 10 km entre 2 points, et que vous avez prévu 1h00 pour couvrir la distance, vous allez avoir une vitesse moyenne de 10km/h. Maintenant si vous devez prendre en compte un arrêt de 10mn au second point, si vous courrez à 10 km/h, vous mettrez au total 1h10 (1h de course + 10mn d'arrêt) Pour couvrir en 1 heure les 10km + le temps d'arrêt il faut que vous parcouriez les 10km en 50mn... Et voilà comment d'une vitesse moyenne de 10km/h on passe à une vitesse de course réelle de 12km/h.

Repère 3 : La traversée en zodiak. Là encore on est sur un temps de course qui sera neutralisé... Mais cela ne repoussera toujours pas les barrières horaires. Il faut donc en tenir compte pour bien définir le plan de marche.
Ici on a l'arrivée normale à Locmariaquer, puis une marge de manoeuvre de 10mn avant d'embarquer (hors temps de course) puis une durée de 20mn pour la traversée (également hors temps de course). J'ai donc "provisionné" 30mn sur ce passage. Ce sera vraisemblablement moins dans la réalité (20mn en 2013), mais même si il y a un peu de retard, je conserverai ma marge sur les BH. Dans le cas contraire cela augmentera ma marge de manoeuvre.

Repère 4 : Pour le moment pratiquement tous les postes s'appellent <Ravito>. Dès que le détail du parcours sera connu, je vais préciser s'il s'agit d'un simple point d'eau <Eau>, d'un ravito <Ravito>, ou d'un ravito avec plat chaud <Chaud>. Cela permet de ne pas se poser de question pendant la course et de savoir ce qu'on va trouver. 

Remarques :

Certains ravitos sont en fait de simples <Pointage> Sur ces points là, je serai probablement amené à supprimer la notion d'arrivée/départ puisque dans ce cas cela n'a pas de sens et que ça me permettra au passage de récupérer un peu de temps supplémentaire.

Concernant les temps de pause, j'ai calculé juste de façon à ne jamais m'éterniser sur un ravito. Pour faire simple j'ai prévu 10mn sur les deux premiers puis ensuite 15mn sur les ravito standard, 20mn sur les ravitos chaud (ravito +5mn de queue pour avoir le plat), et 30mn à la base vie (le temps de me changer en plus de me ravitailler). Il ne faudra pas traîner

 

Regardons les colonnes maintenant

(cliquez pour agrandir)

(cliquez pour agrandir)

Les deux premières colonnes [Etape] et [Lieu] permettent de localiser le point

Les deux colonnes suivantes [Distance intermédiaire] et [Distance totale] me donnent la distance soit par section, soit sur le total de la course

Les 10 colonnes suivantes sont les colonnes avec les temps détaillés

La [Vitesse moyenne théorique] correspond à la vitesse moyenne calculée dans le premier tableau. C'est un rappel pour initialiser les autres données, mais elle n'est pas utilisée directement dans les calculs

Le [Vitesse section retenue] est la vitesse que je vais finalement appliquer après avoir ajuster tous les paramètres

Le [Temps intermédiaire] correspond à la durée de course sur la section identifiée en fonction de la distance et de la vitesse. Pour les ravitos, ce temps correspond au temps de pause prévu (qui vient s'ajouter au temps de course)

Le [Temps intermédiaire réel] ne sera utilisé qu'après la course pour y mettre les temps réels de course

Le [Temps total] correspond à la durée totale depuis le départ (cumul des temps intermédiaires)

Le [Temps total réel] ne sera utilisé qu'après la course pour y mettre les temps réels de course

Le [Temps total course] correspond à la durée réelle de course depuis le départ (hors temps de liaison comme le départ et la traversée en zodiak)

La [Barrière en temps] indique la durée de course à laquelle est positionnée la barrière horaire

L'[Ecart barrière] donne la marge de manoeuvre par rapport à la barrière horaire

Les 3 dernières colonnes [Barrière en heure], [Heure] et [Heure réelle] reprenne les mêmes informations mais avec un affichage en format <Jour> <Heure> plus simple à lire pendant la course (à 4h du mat savoir à quoi correspondent 27h35 de course avec un départ à 18h, c'est pas gagné... Alors que Samedi 22h30 est quand même beaucoup plus clair !)

Voilà, il ne reste plus qu'à alimenter le tableau...

Pour simplifier la lecture j'ai masqué les colonnes non utiles pour le moment (comme les temps réels)

(cliquez pour agrandir)

(cliquez pour agrandir)

La mécanique est la même que pour le premier tableau. Les calculs sont fait en automatique, sur la base de vitesses que j'ai adapté au contexte, puis je retouche manuellement pour avoir des arrondis à la maille de 5mn.

Sur le départ la vitesse est lente, mais c'est en prévision d'un peu de bordel sur la section... Ca marche, il y a du monde... Je devrais être en 11-12mn, mais ce n'est pas là que je compte gagner 3mn...

Si je prends le ravito 1, vous constaterez que je suis passé d'une vitesse théorique de 5,35 km/h à une vitesse réelle de 6,00 km/h. Cela à cause des 10mn de pause au ravitaillement. 
=> 17,4 km à 5,35 km/h cela donne un temps de 3h15. 
=> Si j'enlève les 10mn d'arrêt, je n'ai en réalité que 3h05 pour faire les 17,4 km, 
=> 17,4 km en 3h05, cela donne une vitesse réelle de 5,65 km/h

Comme on est en tous début de course, je pense pouvoir conserver une moyenne en course (hors pause) de 6,00 km/h ce qui me donne les 2h55 que vous trouvez dans le tableau.

J'ai procédé de la sorte pour chaque ligne en m'assurant qu'au final, j'étais toujours dans l'objectif. 

Sur la traversée en Zodiak, je retrouve mes 10mn + 20mn qui sont hors temps de course comme prévu

Et voilà comment je suis arrivé à un total de 37h05 de course globale pour un temps officiel de 36h20 et un objectif de 36h30. pas trop mal jusque là !

Kenavo !

Tag(s) : #course, #ultramarin2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :