Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ultramarin 2017 - Présentation du Grand Raid 177km

Comme vous l'avez compris, c'est donc essentiellement du Grand Raid, c'est à dire de l'épreuve de 177km, dont nous allons parler dans les semaines à venir.

Non pas que les autres distances ne présentent pas d'intérêt, mais tant qu'à aller jusqu'à Vannes pour courir, autant y aller pour un maximum de kilomètres !

On a beau avoir un peu d'expérience en épreuve de longue distance, un non-stop de presque 180 km, ça reste un non-stop de 180km, et un des plus grands dangers serait de le banaliser. 

Le parcours du Grand Raid est en fait une boucle allant de Vannes à Vannes, en une seule étape, à allure libre (mais avec des barrières horaires), comportant une traversée en bateau à mi-parcours, entre Locmariaquer et Port-Navalo (ben oui quoi ! Si vous voulez faire le tour, il n'y a pas le choix ;-) )

Ultramarin 2017 - Présentation du Grand Raid 177km

En général, l'épreuve comporte une dizaine de ravitaillements dont quatre avec plats chauds (on va attendre la confirmation pour l'édition 2017, mais il y a peu de chances que cela change de façon significative). En dehors de ces points, on est autonome. Il y a surtout une grosse base vie qui est importante, c'est soit celle du stade de Locmariaquer, soit celle d'Arzon car c'est pratiquement à mi-parcours, et surtout on a la possibilité d'y faire déposer un sac avec des affaires de rechange. 

Pourquoi deux possibilités ? Simplement parce qu'une des particularités du Grand Raid est de changer de sens suivant les années, et que du coup, la base vie change de côté (elle est en général située tout de suite après la traversée en Zodiak). 

Donc en 2013 où on tournait dans le sens des aiguilles d'une montre (tant pis pour celles et ceux qui ont des montres digitales), la base vie était à Locmariaquer, et en 2016 alors que le circuit se faisait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et bien elle était située à Arzon.

En général, j'aime bien être au maximum en autonomie sur mes courses, ce qui fait que si par hasard les affaires n'arrivent pas à temps par exemple, cela n'impacte pas significativement ma course. Mais là, puisque cette possibilité est offerte, je compte quand même l'utiliser. On en reparlera quand on évoquera les aspects matériels et équipement pour la course.

Le tracé présente un dénivelé positif d'environ 1000m, essentiellement lié à de multiples montées descentes, courtes, et même très courtes, parfois associées à des volées de marches, mais du coup assez cassantes au niveau musculaire. Par contre, pas de grosse montée à prévoir, ce qui me va très très bien !

Après il peut, en fonction des horaires des marées (et de la vitesse des participants) y avoir quelques passages les pieds dans l'eau... Rien de bien méchant, même si ça semble en traumatiser parfois... Dire qu'au Raid28 on fait ca parfois dans de l'eau à 3° et sans pleurnicher...

Sinon, on tourne en grande partie sur les chemins du Tour du Golfe du Morbihan, même si je conserve de 2013 un souvenir de nombreuses sections sur route ou de pistes stabilisées, mais en 4 ans, il est possible que le tracé détaillé ait changé un peu. 

Voilà pour les premiers éléments...

Kenavo !

Tag(s) : #ultramarin2017, #présentation, #course

Partager cet article

Repost 0